Site archivé. ~SP

La colère divine : l'avènement du [...]

Une fiction écrite par jurkyn.

Chapitre 26 : Présents et fêtes

Le lendemain

[Lumen]

« AAAHH ! »

Encore...

« Huf... huf... huf... »

Programme de la journée : se réveiller la peur au ventre, fait.

Petit déjeuner sommaire en cellule à peine émergé, fait.

Après ça, j'ai droit à une douche tiède... Quelle plaie.

On est plus en été, j'ai beau apprécié le froid, je dirais pas non à de l'eau bien chaude pour me laver.

Patience, je dois rester patient, bientôt ça sera terminé.

Pour ne laisser place qu'à un compte à rebours...

« Pffff, arrête d'y penser mon vieux... tu te fais du mal », murmuré-je à moi-même en me concentrant sur l'eau coulant sur ma peau et revigorant mon corps largement courbaturé.

Je ne traîne pas plus de quelques secondes, pressé d'en finir avec toute cette histoire. Je sors de la cabine, me sèche rapidement et enfile les vêtements que j'ai largement abîmés pendant ma peine.

Dommage, j'aimais vraiment cet ensemble blanc. Maintenant il est taché par toutes sortes de peinture, résine et de produits qui m’ont servi à rebâtir le bar, ainsi que quelques fluides qui m’ont échappés quand je ne pouvais même pas avaler un verre d'eau à cause du bijou.

Je demanderai à Rarity une faveur pour qu'elle m'en refasse un du même genre.

Il faudra aussi que je me retrouve un boulot... Mais qui voudra prendre le risque de faire travailler près de soi un assassin comme moi ? Personne j'imagine.

Les jours qui s'annoncent, promettent d’être compliqués.

En sortant de la salle de bain, les gardes attachent les chaînes sur mes poignets et mes jambes en silence.

Combien de fois ai-je été tenté de les insulter ces idiots ? Leur montrer que je peux les briser aisément, prenant finalement sur moi. Ils font leur travail, ils suivent les ordres simplement. C'est une nécessité de garder les apparences.

Montrer que je suis un prisonnier, montrer que je suis sous contrôle afin de rassurer la population à mon sujet... Un mal nécessaire en somme.

Sans un mot échangé avec eux, nous sortons finalement à l’extérieur. Les morsures de l’hiver sur mon corps me font frissonner un peu malgré mon manteau. La neige tombant comme des éclats de poussière de perles brillantes sous le soleil venant à peine de se montrer. Les routes et les maisons sont couvertes d'un léger tapis immaculée.

J'aime cette saison... Chez moi c’était de la neige noir, de cendre et de mort au début de... Les saisons n'y existent plus on pourrait dire, mais quand j’étais tout petit... j'ai eu l'occasion de la voir quelques fois.

C'est beau et même si le temps pour la nature semble en suspend... tout autour de moi, le monde est encore gorgé de vie.

J'entends les gloussements des poulains se poursuivant malgré l'heure matinale. Je vois quelques projectiles de neige voler sur des cibles diverses, les tas de neige pour se cacher durant leurs batailles. Des ''poneys de neige'' que des adultes sculptent avec leurs enfants. Maintenant que j'y pense... ai-je déjà vu pareille chose dans mon monde ?

Rare... C'était excessivement rare que des enfants jouaient, riaient et s’amusaient innocemment, inconscients des soucis de la vie et des adultes, se contentant de profiter simplement de leur innocence.

Elle...

Je me secoue mentalement, ignorant le silence pesant que j'installe à mon passage lorsque les gens entendent le cliquetis de mes chaînes. C'est plus fort que moi, j'ose quelques regards sur les poneys m'entourant, beaucoup portent des atours de fêtes, des cadeaux, des bonnets. Ils souriaient mais maintenant... certains semblent profondément attristés de me voir, les mêmes visages... depuis un moment et de plus en plus il me semble. C'est peut-être une fête bientôt, et le fait de me voir doit leur gâcher la bonne ambiance.

...Désolé…

Roseluck, Pinkie et Rarity discutent toutes les trois de quelque chose au loin autour d'une table devant le Sugar Cube, une petite boite en bois devant elles. À présent, elles me fixent comme les autres, leurs oreilles se rabattent, l'air chagrinées.

Ai-je l'air aussi pathétique ?

Je me mords la langue et fixe du regard le bar pratiquement achevé, un conteneur a été déposé juste devant. Il doit y avoir forcément tout le nécessaire pour la décoration intérieure.

Ce soir, ce sera terminé... et je serai enfin libre.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans l'après-midi

[Spike]

« Burp ! »

Ouch... j'ai mal à l’estomac à force d'envoyer et de recevoir des lettres.

Je prends quelques secondes à me frotter le bidon avant de me relever et ramasser le parchemin... le sceau de Célestia imprimé dessus.

Je suis reparti pour courir à travers le château pour transmettre un message... en espérant que c'est une bonne nouvelle cette fois.

Heureusement pour moi, avec la veillée de Hearts Warming Eve approchant, je n'aurai aucun mal à retrouver Twilight, je me mets en route là où la fête va se dérouler.

Le grand hall du château a été rempli ! Guirlandes, sapins, décorations, boules colorées et diverses branches de houx festives partout dans toute la pièce, le long des murs jusqu’au plafond. Diverses tables recouvertes de douceurs, de pâtisseries, de punch et autres sucreries qui me font envie –bien que je déplore légèrement l'absence de pierre précieuse, mais bon tant pis–. Une estrade un peu à l'écart où Vinyl a installé son matériel et prépare déjà quelques disques, bientôt prête à faire entendre la musique.

Je finis par repérer Twilight au centre de la pièce, donnant des instructions et guidant les poneys participants à la mise en place des dernières décorations, les aidant elle-même avec une pointe de magie à en juger par la lueur couvrant sa corne. L'ambiance est joyeuse, détendue, des gloussements ici et là un peu dans toutes les directions.

Les festivités promettent d’être réussies.

« Twilight ! » dis-je. L’intéressée tourne la tête vers moi, le sourire sur les lèvres. « Du courrier pour toi. »

Elle me remercie, saisissant le parchemin et le déroulant sans attendre. Son visage échappe à ma vue à cause du papier, me contentant d'observer ses oreilles remuer au-dessus de l'obstacle, me retenant de pouffer à chaque fois.

J'ai beau avoir vu ça toute ma vie, depuis que Lumen a souligné ce détail je trouve ça trop mignon tous ces mouvements qu'ils ont avec.

Lentement, elle abaisse la lettre, une expression d'incompréhension dans les yeux, la bouche entrouverte, les oreilles rabattues sur sa tête.

« Je... Je n'arrive pas à y croire... Elle a tout refusé », murmure-t-elle.

« Quoi ? Qu'est-ce qu'elle aurait refusé Twilight ? »

« Elle... Célestia a dû partir en urgence sur les terres d’Arabie Séloudite à cause de désaccords commerciaux menaçant de prendre une grave ampleur là-bas. Elle ne pourra pas revenir avant quelques jours. Le problème c'est que Lumen était censé terminer son travail aujourd'hui, alors j'ai demandé à la Princesse Célestia d’arrêter les effets du pendentif de la pénitence pour la période des fêtes, me portant garante de Lumen et des résultats attendus, afin qu'il puisse être au plus tôt soulagé de son fardeau et qu'il puisse au moins profiter des festivités avec nous en toute tranquillité... comme tout le monde. Elle a refusé, déclarant que le bijou cessera son activité et lui sera retiré de son propre sabot face-à-face après être venue en personne à Ponyville vérifier l'ouvrage en détail et s’être entretenue en privé avec lui. »

Je n'arrive pas à croire ce que j'entends pendant quelques instants.

« C'est une plaisanterie hein ? Parce-qu’elle n'est pas drôle Twilight. »

« Non... » dit-elle, l'air absente.

« Insiste, refais lui une demande. On va quand même pas prolonger sa peine pour une raison aussi maigre, si ? »

« Elle a ajouté en post-scriptum qu'il était inutile que j'insiste, que le sujet était clos. Selon elle, je me dois d'agir en Princesse et de demeurer impartiale. Qu'à force de vouloir favoriser Lumen, il serait tenté d'en profiter pour me manipuler pour son propre confort si ce n'est pas déjà fait, et que ça me porterait préjudice à l'avenir. »

« Que va-t-on faire alors ? »

« Je vais devoir l’annoncer à Lumen qui pensait en finir aujourd'hui, qu'il devra attendre quelques jours de plus en attendant la visite de Célestia en personne pour enfin lever sa sentence. En espérant qu'elle n'ait pas d'autres empêchements du même genre. »

« C'est injuste... » dis-je, frustré.

Je n'arrive pas à le croire... Il a fait une chose horrible, d'accord. Mais je pensais qu'il avait assez payé pour son erreur non ? Le voilà avec une mauvaise nouvelle à une époque de l'année où tous devraient partager de bon moment, faire la fête, sourire, s'amuser. Mais lui sera là, à souffrir le martyr, isolé des autres à cause de ce qu'il a autour du cou.

À moins que son bijou le laisse tranquille pour les jours qui viennent ?

Alors que Twilight froisse avec véhémence le parchemin, se mordant la lèvre de dépit, elle s'adresse à moi.

« Spike, je peux te demander une faveur ? » demande-t-elle.

« Bien sûr, tout ce que tu veux. »

« Veille sur les derniers préparatifs pour la fête de ce soir s'il te plaît, je reviens dans pas longtemps. »

Je soupire sans rien dire en l'observant faire volte face pour aller droit vers la sortie, suivie de près par sa “garde rapprochée” : Flash Sentry.

J’espère que Lumen ne le prendra pas trop mal…

[Twilight Sparkle]

Je pousse la porte de “L'étalon joyeux”, soulagée d’être dans un endroit chaud.

Je suis sortie sans réfléchir, sans écharpe ni bonnet, le trajet jusqu’ici, bien qu'il fut bref, a été frisquet.

Maintenant que j'y pense, j'aurais pu utiliser ma magie pour me tenir chaud avec un enchantement basique.

Quelle idiote je peux être par moment.

La salle est grande, Flash se place devant l'entrée une fois la porte fermée, entre les deux autres gardes dorées surveillant mon ami. L'ambiance est chaleureuse, l'intérieur est entièrement fait de bois, du sol en parquet lisse et brillant, au plafond dont les poutres apparentes soutiennent l'étage et les piliers réguliers dans la salle donne un air humble, rustique et familial en un sens. Une cheminée en briques au fond de la salle, diffusant une douce lumière ainsi qu'une chaleur apaisante. De nombreuse tables placées régulièrement et chacune couverte d'une petite nappe à carreaux rouges et blancs, d'un goûts que je dirais discutable, mais qui fait penser à une ancienne auberge traditionnelle.

Cet endroit a vraiment son charme... Lumen s'est vraiment donné du mal.

J'arrive devant le comptoir sculpté, représentant des vignes rampantes et des poneys trinquant joyeusement devant moi, avec derrière celui-ci le présentoir de la plupart des boissons qui seront proposées ici une fois re-ouvert. Les bouteilles ont été soigneusement disposées par ordre et par genre. En approchant j'entends une voix familière fredonner un air que je ne connais pas.

Il a l'air de bonne humeur on dirait.

Je vois après quelques minutes d'attente Lumen sortir avec un plateau remplis de verres propres. Il a un instant d’arrêt en me voyant avant de me saluer. « Salut ma grande, comment tu vas ? »

« Ça... peut aller. »

Il pose son plateau sur le comptoir avant de reprendre. « Qu'est-ce qu’y a encore ? » dit-il en se penchant et s'appuyant sur le comptoir. Son fardeau d'argent pend joyeusement autour de son cou au-delà de la chemise souillée qu'il porte. « L'andouille qui te sert de protecteur te reluque avec trop d'insistance ? Si tu me le demandes gentiment, je l’assomme et t'auras la paix pour quelques heures, le temps qu'il s'en remette. »

Sa plaisanterie ne me fait aucunement rire, au contraire j'en rougis. En plus je crois entendre un ou deux gloussement derrière moi...

Quel idiot...

Plutôt que de répondre ou même de pester sur ma réaction, mes yeux fixent son fardeau malgré moi. L'humain soupire et se remet droit. « Arrête avec ça, petite princesse. Je finis par être habitué à ce truc, en plus je le sens presque pas aujourd'hui. Dis moi plutôt ce qui te tracasse pendant que je finis de mettre en place les derniers verres. »

« Après ça, tu auras entièrement terminé ? »

« Eh oui, j'en voyais plus le bout pour être honnête, mais ça sera enfin fini. Même l'étage est terminé, manque plus que quelqu'un pour y emménager. »

Je tourne ma langue dans ma bouche ne sachant comment me lancer sur la raison de ma visite –autre que le fait de me réjouir avec lui–. L’observant plutôt silencieusement disposer les verres dans un placard en dessous du comptoir en prenant les verres quatre par quatre.

« Bah alors ? Tu craches le morceau ou je demande à Applejack ce qu'il se passe ? Est-ce qu'il y a un problème dans la structure ? Spike m'a dit ce matin que vous aviez fait une inspection minutieuse hier soir. »

« Ce n'est pas ça le problème, Lumen... »

« Alors il y a bien un souci. Dis moi, plutôt de me faire lambiner s'il te plaît. Je n'aime pas les surprises à rallonge, ça a le don de m’énerver. »

« Parce que tu es très curieux de nature, curieux et impatient », répliqué-je en souriant.

« Ne change pas de sujet », tranche-t-il sérieusement, me pointant du doigt pour appuyer le propos.

C'est vilain de pointer du sabot… du doigt ! Oh et puis zut !

Je donne une très légère pichenette magique sur le dos de sa main, il reprend alors son rangement pendant que je finis par avouer : « Célestia m'a envoyé une lettre. Pour résumer à l’extrême le contenu, de gros soucis politiques l'ont obligée à partir pour l’Arabie Séloudite et elle sera absente plusieurs jours. »

« Hum hum... Et alors ? »

« Elle a refusé d’arrêter les effets de ton collier tant qu'elle ne sera pas venue en personne vérifier ton travail. C’était censé être aujourd'hui la fin de ta peine mais malheureusement tu es forcé de la subir encore quelques jours... Je suis sincèrement désolée, Lumen », dis-je difficilement, baissant le regard sur le comptoir, admirant les lignes sinueuses du bois tandis que le bruit des verres s'entrechoquant cesse, et qu'un long soupire se fait entendre.

Je m'attends à un coup de colère de Lumen.

Mon ami passe deux doigts sous mon menton et me relève la tête pour que je fasse face à ces yeux d’azur. « Désolée de quoi Princesse ? J'ai fait un crime et j'en paye le prix, sois pas bête et ne t’excuse pas pour ça. J'ai porté cette salo–... Hum, cet “objet” pendant trois mois environ, alors un ou deux jours de plus ne vont pas me tuer. »

« Tu le prends étonnamment bien », dis-je en me soustrayant à son contact, bien qu'amical.

« Détrompe-toi, je suis profondément frustré et déçu, mais plutôt de donner une raison de plus à Célestia de me détester, je vais serrer les dents et prendre mon mal en patience. Je ne sais pas ce que je lui ai fait exactement à ton ancienne professeure, mais elle m'a dans le nez depuis un moment j'ai l’impression et je pense que ce dernier acte et un moyen de plus de m'asticoter pour voir si je finis par craquer. »

« Et ça marche ? »

« Tu n'as même pas idée... » siffle-t-il en reprenant son œuvre, rangeant les derniers verres. « Voilà, c'est terminé, maintenant j'imagine que je n'ai plus qu'à rester enfermé en cellule jusqu'à ce que Célestia se décide à ramener son énorme c–... » Il s’interrompt et se racle la gorge. « Sa “Majesté” à Ponyville afin d'avoir enfin la preuve que je tiens mes engagements, en espérant qu'elle respecte les siens. »

« Il est hors de question que tu retournes en cellule alors que tu n'as plus à y être, Lumen ! Tu pourras rentrer chez toi dès ce soir. C'est maigre comme consolation pour toi j'imagine, mais c'est le mieux que je puisse faire. »

Avant de répondre, il passe de l'autre côté du comptoir, se dirigeant vers une des tables, tire une chaise et s'assied lourdement, soulagé de s’arrêter dans ses activités, posant son coude sur la table avant de placer sa joue dans sa main, à moitié penché dans ma direction, me regardant avec une certaine paresse dans l’expression de son visage.

« Si tu penses vraiment que c'est bon... T'es une Princesse, c'est toi qui commandes. »

« Arrête avec ça je t'en prie... » dis-je en le rejoignant sur une chaise en face de lui. « Tu viendras quand même à la fête de ce soir et celle de demain ? Tu te rappelles de quel jour on est j'imagine ? »

« Non, ça m'est sorti de la tête. »

« Raaaaaah... Je te l'ai répété plusieurs fois cette semaine pourtant ! C'est Hearts Warming Eve, une fête de partage et d'amitié, on s'offre des cadeaux, on mange ensemble dans une ambiance de fête, on danse. En bref, c'est un moment de communion pour célébrer l’amitié, l'harmonie et la paix entre les poneys. »

« Okay je vois... Merci de l'invitation Twilight mais non merci. Je vais être honnête avec toi, entre la fatigue accumulée, l'état maladif qui m’est imposé et la mauvaise nouvelle que tu amènes, j'ai tendance à être vraiment épuisé, là. Je pense plutôt aller voir si la maison que j'occupe n'a pas été pillée par les gens qui me détestent pour me donner une leçon de plus et ensuite je vais comater le temps qu'il me reste à supporter. »

J'approche mon sabot de sa main libre, attirant son attention, lui qui fixait le bois pendant son petit monologue. « Je ne peux qu'imaginer Lumen mais... c'est une fête pour tous... même pour toi. C'est l'occasion d’essayer de te changer les idées, discuter et de recommencer à être sociable autre que dans une condition... carcérale je dirais. S'il te plaît Lumen, ça nous ferait plaisir de te voir parmi nous, faire la fête et de te détendre comme tu peux. »

Je l'entends grommeler. Avant qu'il ne riposte, j’essaie d'insister : « Je sais que tu dois être épuisé, mais c'est l'occasion de passer du temps avec nous sans rien avoir à faire. Si après un moment tu es vraiment à bout de force, tu dormiras dans une des chambres du château pour t'éviter un long trajet à travers la ville dans le froid. Au fait, je ne te l'ai pas dit mais j'ai veillé à ce que rien n'arrive dans ta maison, tu la retrouveras donc comme tu l'as laissée. »

« Okay okay ! » me coupe-t-il sans beaucoup de violence, échappant sa main de mes sabots et soupirant. « C'est bon, arrête avec tes airs de chien battu ça m'agace... Pfff... Je viendrai, voilà, t'es contente ? »

« Très contente, oui », dis-je joyeusement, lui tirant la langue. « On va bientôt commencer, mettons nous en route tout de suite si tu es prêt. »

Il se relève, préparant déjà les clefs pendant que je me dirige vers la sortie.

Curieusement, Flash n'ose pas poser un œil sur moi quand je m’apprête à sortir.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un peu plus tard

[Applejack]

La fête bat son plein.

Après qu'un étalon ait essayé d'attirer mon attention –chose que j'ai appréciée au fond. Mais je ne suis pas intéressée– J'ai rejoint la piste de danse un moment pour me défouler. Maintenant je suis dans un coin, une chope de cidre de la ferme dans le sabot et j'observe les poneys qui profitent de la fête.

Ceux qui discutent.

Ceux qui déchaînent leur croupion en dansant.

Les amis qui se retrouvent.

Ceux qui ne se sont jamais perdu de vue.

Ceux qui se pardonnent.

Ceux qui ouvrent leur cœur.

Ceux qui se découvrent.

Ceux qui se montrent une fois encore qu'ils s'aiment.

Ceux qui osent enfin faire leur demande.

Cette fête est vraiment spéciale.

J'avise un petit malin proche de la table des boissons, un licorne qui utilise sa magie pour placer une branche de houx entre lui et la ponette pégase à côté de lui... Le voilà à jeter innocemment un coup d’œil évident au-dessus d'eux... La ponette fait de même et rit en voyant le petit piège. Finalement elle joue le jeu et pose ses lèvres sur celles de l'étalon un instant, il arrête sa magie sous le choc, complètement pris au dépourvu alors que la pégase s’envole en se tordant de rire.

De mon côté je glousse aussi en voyant la scène.

C'est trop mignon ce genre de petites choses.

Mes yeux reviennent sur la piste de danse où je remarque Pinkie aussi énergique que d'habitude, bondissant entre les danseurs, glissant entre les pattes de certains pour bondir sur le dos d'autres sans qu'ils ne la remarquent, s’amusant autant qu'elle peut.

Tiens, j'y pense... Où sont les autres ?

Je vois Rainbow entre deux tables, parlant au mur j'ai l’impression.

Elle a un peu trop forcé sur la boisson ? Encore ?

En m'approchant, je comprends vite pourquoi. Lumen est assis à terre, dos au mur, échangeant avec elle, un sourire discret mais présent sur ses lèvres.

C'est quoi ça ? Il essayait de se cacher ?

Je saisis une partie de leur discussion en m'approchant : « Je sais pas... J'y ai jamais pensé mais apprendre à jouer d'un instrument pourrait être sympa maintenant que tu en parles. La guitare peut-être, mais on verra plus tard pour ça », dit-il.

« Eh bah alors ? Tu te caches Lumen ? T’as honte de montrer que tu sais faire la fête ? » dis-je, cherchant à le taquiner gentiment alors que je me pose à côté de la pégase, tout sourire.

Apparemment, Twilight a réussi à le convaincre de venir, c'est déjà bien.

Il me salue à son tour, une chope posé au sol entre les cuisses, une jambe étendue par terre alors que l'autre est repliée devant lui, servant de support à son bras. Il porte encore ses vêtements de chantier.

« J'lui ai conseillé de se trouver un hobby autre que s’entraîner comme un sagouin. Vu qu'il adore la musique, j'ai pensé qu’apprendre à jouer d'un instrument serait bien pour lui. Il pourra nous faire écouter les chansons de son monde comme ça et même nous pousser la chansonnette », m’explique Rainbow.

« Tu rêves en couleurs si tu penses que je vais chanter un jour. » Lumen me regarde ensuite et soupire. « J'avoue que c'est pas une mauvaise idée quand même de trouver... une autre occupation. »

C'est peut-être le bon moment...

« Eh Dashie... » j'échange un regard complice avec elle, ajoutant un clin d’œil pour tâcher de me faire comprendre.

Un peu lente à la détente, elle finit par comprendre et hoche la tête après plusieurs secondes. « Okay, les filles sont un peu dispersées, bougez pas de là, je reviens vite », dit-elle en rendant le geste sans la moindre discrétion.

L'humain semble perplexe et nous observe toutes les deux. « Ça veut dire quoi ça ? »

« Je sais paaaaas... » dis-je, taquine, m'asseyant devant lui et couvrant mon sourire derrière ma chope à moitié vide.

Lumen regarde l'activité derrière moi quelques instants avant de gronder. « Oh non... vous avez pas fait ça j’espère ? »

Il a deviné ?

Les minutes passent pour finalement voir le reste de nos amies venir et encercler l'humain toujours à terre. Twilight a un petit paquet qu'elle fait flotter devant elle dans son aura mauve.

« Non », réplique l'humain en nous voyant toutes, avant de nous laisser l'occasion de parler.

« Ne fais pas ta tête de pioche et laisse nous parler grand nigaud », répliqué-je.

« J'ai dit non, vous oubliez tout de suite ce que vous comptiez faire, vous ranger votre machin et vous me foutez une paix royale. »

Twilight approche le paquet de l'humain, le gardant immobile alors qu'elle prend la parole au nom de nous toutes. « Tu nous as déjà dit que c'était en partie grâce à nous que tu en es là aujourd'hui. On sait également que tu tiens à nous, malgré ce que tu en dis maintenant. On sait aussi que tu as souvent une façon de voir les choses disons... d'une manière symbolique. Alors on y a longtemps réfléchi et on a voulu faire un geste pour te dire que tu es important pour nous aussi. Joyeux Heart Warming Eve Lumen. »

Lentement et avec beaucoup de précaution, l'humain saisit le cadeau, un peu à contre cœur on dirait, déchire le papier, révélant un petit coffre de bois lisse et l'ouvre. L’intérieur est rembourré de tissus blancs où se trouvent six petites décorations, reposant bien alignées sur des petits coussinets, les unes à côté des autres. Chacune a une attache pour l'accrocher en ornement dans les cheveux. Elles sont faites de plusieurs petits cylindres et perles nacrées attachées entre eux, chacun ayant la couleur de notre robe et des petits symboles ou signes distinctifs de chacune de nous gravés sur la surface. Par exemple, les ornements de Rainbow et de Fluttershy ont respectivement un éclair et un papillon ainsi qu'une petite plume à peine plus grande qu'un des ongles de Lumen à leur extrémité. Le mien a une pomme et un arbre gravés sur les pièces et celui de Pinkie a des ballons sur le sien. Ceux de Rarity et de Twilight sont à peine plus long que les autres et se finissent en pointe, une aiguille et une étoile les décorant.

« On s'est dit que ça te ferait plaisir de porter quelque choses qui t'évoque chacune de nous en permanence ! » annonce joyeusement Pinkie en s'approchant plus près de lui. « Ça te plaît ? Dis oui ! Dis oui ! Dis oui ! On a vraiment cherché longtemps, on a eu du mal, vraiment beaucoup beaucoup. Mais finalement Rarity a eu cette idée et on s'était dit qu'elle était bonne. »

Pendant un moment, Lumen observe le contenu de la boite en silence, le visage figé dans le marbre, un début de malaise passe entre nous.

« Ça... Ça te plaît pas Lumen ? » finit par dire Pinkie, semblant triste et déçue.

L’humain passe doucement sa main derrière Pinkie et l'attire à lui pour l'étreindre d'un bras, la boite mise de côté pendant le geste. « Bande d'idiotes... Vous n’auriez pas dû... »

« Alors ça te plaît ? » demande Fluttershy sur un ton de murmure.

« On tenait à te faire un cadeau », achève Rarity.

L'humain réplique d'une voix faussement tranchante et agressive, sans lâcher la fêtarde qui lui rend le câlin avec énergie. « J'vous déteste bande de... Je vous déteste », dit-il, baissant la tête dissimulant ses yeux sous ses cheveux noir en bataille.

« Bah nous on t'aime gros malin ! Alors ça te fait plaisir ? » dit Pinkie, relâchant l'humain et revenant avec nous.

« Bah alors Lumen ? T'arrives plus à dire des mots gentils comme la dernière fois ? Il est où notre “merci” ? » dis-je en riant.

« Raaaaah par le ciel et la terre, Applejack, pitié... ferme ta gueule. » répond-il, ému, cherchant à faire sa bonne figure de méchant.

Trop tard pour le cacher.

Lentement, Lumen regarde à nouveau le contenu et referme la boite. « Merci... Quand toute cette histoire sera finie, je réfléchirais si je les porte ou si je les cache dans un meuble pour ne pas avoir l'air ridicule avec », dit-il d'un air plus ouvert.

On soupire toutes de soulagement, souriantes, riant, heureuses de le voir comme ça. Pinkie semble avoir décidé de ne pas le lâcher et revient à la charge lui faire des câlins, profitant sans vergogne que Lumen soit d'humeur visiblement.

« Viens danser avec nous gros malin ! » dit-elle.

« Alors ça boule de gomme, tu peux toujours crever. »

« Mais t'as dansé la dernière fois quand tu as participé à ta fête ! » geint-elle.

« J’étais bourré. »

« Bah bois et viens sur la piste pour te bouger le popotin ! Allez ! Allez! Allez ! S'te plaît ! S’te plait ! S’te plait ! Fais nous plaisir ! »

Lumen ne perd pas son sourire le trahissant sur ce qu'il pense, se relevant. « Okay... juste le temps d'une musique alors. »

À cette réponse, nous nous dirigeons toutes vers la piste pour bouger un peu, Pinkie bondit sur Lumen pour qu'il la porte sur son dos.

Elle a l'air déchaînée.

« Allez c'est parti ! On va faire la fête toute la nuit les amis ! Wouhou ! » hurle-t-elle, pleine d’entrain.

Malgré ce que j'aurais crû au début, Lumen a l'air de se prêter au jeu, posant la boite sur la table à côté de lui avant de se mettre en route pour nous rejoindre.

Mais à mi-chemin, au milieu de la salle...

Lumen tombe sur un genou, retenant un cri, plié en deux, une main agrippant avec violence sa poitrine.

« Lumen ? » s’inquiète Pinkie, descendant immédiatement, les oreilles rabattue, se plaçant devant lui. « Qu'est-ce qui t'arrive ? Tu t'es fait mal ? C'est ma faute ? Je suis vraiment désolée, je pensais pas que ça te ferait ça. »

« Ri-rien... c'est rien Pinkie... pas toi... Arg ! »

« Qu'est ce qui t'arrive darling ?! » s’inquiète à son tour Rarity.

« Un mal de ventre... Donnez-moi une minute... »

Je croise pendant un instant le regard de Twilight qui a l'air désolée.

Lumen lâche malgré lui un autre grognement en essayant de supporter son fardeau en silence, ses bras tremblent.

Toute la salle se tourne dans sa direction, attirer par notre réaction.

Finalement il s’effondre sur le côté, à demi-conscient.

Fluttershy le prend dans ses pattes, lui parlant doucement. Il a les yeux fermés, souffrant de toute évidence, se recouvrant de sueur à vue d’œil. Lentement, dans une expression d'horreur, elle glisse son sabot sous la chemise de Lumen et en révèle une amulette.

L'horrible cœur embroché autour de son cou, brille d'un éclat rougeoyant et malsain pendant qu’il fait son œuvre, avant de reprendre son apparence normale après avoir changé ses effets sur le corps de Lumen.

L’expression de l'humain elle, ne change pas malheureusement.

C'est pas vrai... Elles ne lui ont pas enlevée ?!

« Pou... Pourquoi l'a-t-il encore Twilight ? » murmure la pégase, les larmes aux yeux alors qu'elle recouvre l'humain de ses ailes comme dans un cocon.

Cette fois apparemment, c'est vraiment violent... Alors même les fêtes de l'harmonie lui sont interdites ?

« C'est... c'est pas juste, on croyait qu'il serait libéré aujourd'hui non ? C'est pour ça qu'on a décidé de lui faire un cadeau et de lui demander de participer à la fête non ? Pourquoi il a encore cette affreuse chose ? »

Fluttershy craque, serrant Lumen contre elle alors qu'il ne réagit presque pas, la peau légèrement rouge, haletant. Elle répète : « C'est pas juste... C'est pas juste... Il a payé pour son crime pourtant... C'est pas juste. »

Twilight tombe sur ses hanches, n'osant nous regarder. « Je suis sincèrement désolée, il m'a demandé de ne rien vous dire et a voulu le cacher. Seule Célestia est en mesure de le lui enlever et elle est partie à l'étranger pour des affaires importantes... Il ne voulait pas gâcher les festivités. »

Toute la fête finit par se suspendre à cause de ce qui se passe, certains poneys ont l'air contrariés, mais beaucoup sont tristes de voir Lumen dans cet état. Finalement, Twilight appelle ses gardes et ordonne que Lumen soit emmené dans une des chambres du château pour qu'il s'y repose.

Visiblement, c'est raté...

Même s'il a commis un crime, même si je pense qu'il l'a amplement mérité... Pourquoi doit-il continuer de payer alors qu'il s'est acquitté de son devoir ?

J'ai pitié de toi, Lumen…

Vous avez aimé ?

Coup de cœur
S'abonner à l'auteur

N’hésitez pas à donner une vraie critique au texte, tant sur le fond que sur la forme ! Cela ne peut qu’aider l’auteur à améliorer et à travailler son style.

Note de l'auteur

L'acte rattrape l'intention, mais le fardeau demeure et certain y voit la pitié pendant que d'autres y voient une chose méritée. La fin de la peine approche mais le temps va bientôt manquer. Celui qui arpente le chemin se situant entre ce qui existe et ce qui est vide a fait son choix semble-t-il, pendant que le cœur innocent continue de veiller.

PS : "Il a payé pour vos péchés ! Jesus Lumen moda fucking (Raptor ?) Christ !"

C'est une citation de mon correcteur (merci à lui encore et toujours) j'ai rajouté éventuellement le "Raptor", je le trouvais curieusement à sa place mais entre parenthèse pour l'ignorer si vous voulez pour avoir l’œuvre original de l'idiot qui me soutient :p

Les choses continue d'avancer pour notre héro pas si méchant que ça on dirai, mais les choses ne s'améliore que très peux, mais le geste des ponettes a sont intention pourrais bien tous changer... Je vous laisse l'imaginer, le deviner ou simplement le découvrir avec la suite. :p

En attendant vos avis et votre ressentit je retourne avec mon panda géométrique pour jouer à CS GO, des bisous a tous je vous aime.

Chapitre précédent Chapitre suivant

Pour donner votre avis, connectez-vous ou inscrivez-vous.

DeadShadowKing
DeadShadowKing : #42004
j'en peut plus d'attendre \(O_O)/.

"détruit saitama en un coup de poing"
Il y a 1 an · Répondre
knightwinter333
knightwinter333 : #41630
Crèves! Crèves! Crèves saloperie d'humain! Crève!... C'est ce que dois murmurer Celestia dans un coin sombre avec une bougie, tout en poignardant à coups de couteau de boucher sur une photo de Lumen. Ou Une technique de drague propre à elle qui sait...
Blague à part, Celestia devra vraiment s'expliquer à son retour, car elle reçoit des rapports du progrès de Lumen tous les jours et elle avait donné sa parole. Si elle ne tient pas parole, toutes ses futures promesses royales ne vaudraient plus rien. Et cela affectera Twilight, Cadance et Luna. Car si Celestia, elle, ne respecte pas sa parole donnée alors le peuple risquerait bien de n'avoir même plus confiance aux alicornes.
Sinon dommage que Lumen n'ai pas fait une petite musique de chez lui, j'aimerai bien voire les poneys bouger leur croupion avec du rock.
Il y a 1 an · Répondre
jurkyn
jurkyn : #41620
@DeadShadowKing Je comprend mieux, attention a l’appât du pouvoir, il corromps facilement malgré ce qu'on en dit ^^

@Sylphark bienvenue a toi dans les rangs de ceux qui ose dire les choses ! :D

Pour les petite choses qu'on peut me reprocher, oui en effet en me relisant, c'est vrais que ça a l'air parfois un peut clicher et prévisible par moment, mais il semblerai que ça ne soit pas extrêmement gênant (enfin je l’espère ^^") Certain me donnant leur réaction en vocal, on avouer avoir oublier pendant quelques ligne le bijoux avant de le reprendre sur le coin de la tronche, ça dois donc être relatif selon les gens, mais j’essaierai de faire attention un maximum histoire de diminuer ces faiblesses.

Merci pour le message très gentil au passage ça fait toujours plaisir ^^ (Toi aussi tu déteste Célestia maintenant ? O-o... ^^")

Pour les phrase de fin j’avoue que je fait du random complet, imagine quelqu'un se gonflant de weed a ne plus savoir comment il s’appelle, il vois les son et entend les couleur, donc forcément c'est le bazars quelque parts. (En vrais je fume pas hein ^^ mais en effet l'image que tu décrit et rigolote ^^.)

PS : j'adore ta phrase tiens, j'ai envie de la piquer pour le prochain chapitre ^^

Des bisous a tous en tout cas. La suite sera je l’espère, tout aussi plaisante.
Il y a 1 an · Répondre
Sylphark
Sylphark : #41614
Après avoir longement profité des 26 chapitres déjà publiés, je me dois de me plier a l'attente, mince alors !
Que dire, je trouve le style d'écriture génial malgré les quelques fois ou il est prévisible, le suspense pas trop frustrant pour moi qui hait les cliffhanger, les personnages sont sympathiquement développés et offrent une nouvelle perspective (Je crois que plus jamais je ne regarderai avec un sourrir une image de Célestia)... Le seul reproche que j'ai à faire est le fait que parfois le destin de Lumen est prévisible, par exemple ici justement où le fait que cette maudite amulette s'active au beau millieu de la fête... je le voyais à 4km.
Bref, je pinaille. Continue comme ça, si ça se vendait en roman je l'aurais déjà acheté !

Moins sérieusement, j'adore m'imaginer comment tu trouve la phrase de la fin. Tu prends un chapeaux avec des mots random dedans et tu construis une phrase avec ? Je suis pas compliqué, je vois de l'absurde, je rigole. Je retourne astiquer un chiot de porcelaine unijambiste en attendant le prochain chapitre
Il y a 1 an · Répondre
DeadShadowKing
DeadShadowKing : #41610
Non JURKYN, j'ai dit devenir aussi puissant que sombra et puis j'ai toujours un esprit vengeur pour toutes les personnes que j'aime, qu'il soit réel ou pas, mais bon, ( et je ne sait même pas pourquoi il y a un en entre puissant et je ne sais plus quoi X)
Il y a 1 an · Répondre
neobius
neobius : #41592
jurkyn17 août 2016 - #41581
Merci de vos coms !!! ^^

@neobius excuse moi mais je ne comprend pas ton message, il a du mal se valider et un partie a été perdue.

@kokard Il est peut être partit en vacance, je suis presque déçu ^^ m'enfin. N’oublions pas que la "méchante" Célestia essaye de bien faire les choses. Mais effectivement je peut comprendre que certaine ne l'aime pas a cause de ça. ^^

@TheFrenchGuy *lui ouvre la porte pour qu'il parte comme un prince*

@Kardiaz Avec d'autres on a eu le nom de Saltyléstia en tête lorsqu'ils lisais en vocal pour donner leur ressentit a chaud ^^ (des moment a mourir de rire des fois, le taux de sel du lecteur frôle le record ^^)
Content que ça t'ai plu, en espérant que la suite sera a la hauteur de t'es attentes.
oui une partie a du s'ffacer et je voulais dire " que lumen fasse une shiryu de cdza en disant "je suis mort pour vos pechers" et que les autres disent "c'etait un brave gars
Il y a 1 an · Répondre
jurkyn
jurkyn : #41591
@Kardiaz tu n'imagine même pas a quel point.

@DeadShadowKing Content que ça t'ai plu. Rageux a ce point ? devenir sombra ne ma pas l'air d'étre une bonne idée vu comment il a finit :)
En tout cas tu m'a l'air un peu énerver aujourd'hui ouai :p
Il y a 1 an · Répondre
DeadShadowKing
DeadShadowKing : #41588
Super chapitre, comme d'habitude, sinon je pense que je vais mettre ma théorie pour la prochaine fois, quand tu nous donnera encore des indices (surtout que je ne me souvien toujours pas à quoi je pensais quand j'ai fait mon premier com) donc du coup je vais faire une théorie sur le fonctionnement de cette fameuse allumette (la tortureur 3000) alors je pense que plus le possésseur est heureux, plus les effets seront horrible, mais je pense que l'inverse est possible (j'en suis même sûr à 97%) bien, sur ce, je vais rentrée dans cette dimension plein de poney, devenir aussi en puissant que sombra et m'occuper personnellement du cas de Celestia
( vue que je vais entrer dans ce monde parallèle à la série d'origine, je vais crée moi aussi un univers parallèle à cause de ma venue et tout ce qui se passera dans le monde que j'ai créé ne sera pas vue sur les prochains chapitres)
Je suis en mode énerver aujourd'hui ????
Il y a 1 an · Répondre
Kardiaz
Kardiaz : #41585
jurkyn17 août 2016 - #41581
Merci de vos coms !!! ^^

@neobius excuse moi mais je ne comprend pas ton message, il a du mal se valider et un partie a été perdue.

@kokard Il est peut être partit en vacance, je suis presque déçu ^^ m'enfin. N’oublions pas que la "méchante" Célestia essaye de bien faire les choses. Mais effectivement je peut comprendre que certaine ne l'aime pas a cause de ça. ^^

@TheFrenchGuy *lui ouvre la porte pour qu'il parte comme un prince*

@Kardiaz Avec d'autres on a eu le nom de Saltyléstia en tête lorsqu'ils lisais en vocal pour donner leur ressentit a chaud ^^ (des moment a mourir de rire des fois, le taux de sel du lecteur frôle le record ^^)
Content que ça t'ai plu, en espérant que la suite sera a la hauteur de t'es attentes.
Putain vous devez tellement vous éclater pendant les corrections,écriture etc x)
Il y a 1 an · Répondre
jurkyn
jurkyn : #41581
Merci de vos coms !!! ^^

@neobius excuse moi mais je ne comprend pas ton message, il a du mal se valider et un partie a été perdue.

@kokard Il est peut être partit en vacance, je suis presque déçu ^^ m'enfin. N’oublions pas que la "méchante" Célestia essaye de bien faire les choses. Mais effectivement je peut comprendre que certaine ne l'aime pas a cause de ça. ^^

@TheFrenchGuy *lui ouvre la porte pour qu'il parte comme un prince*

@Kardiaz Avec d'autres on a eu le nom de Saltyléstia en tête lorsqu'ils lisais en vocal pour donner leur ressentit a chaud ^^ (des moment a mourir de rire des fois, le taux de sel du lecteur frôle le record ^^)
Content que ça t'ai plu, en espérant que la suite sera a la hauteur de t'es attentes.
Il y a 1 an · Répondre

Nouveau message privé