Site archivé. ~SP

La colère divine : l'avènement du [...]

Une fiction écrite par jurkyn.

Chapitre 30 : Le Savant et le Néant

[Twilight Sparkle]

Un bruit d'impact assourdissant fait violemment vibrer l'air.

L'instant où le Savant a annoncé le départ de son “jeu” a coïncidé avec exactitude au moment où Lumen a ouvert les hostilités de son propre côté.

Un deuxième entrechoc, plus violent encore, nous parvient moins d'une seconde plus tard, me figeant dans une contemplation oscillant entre l’adoration et la peur face à un tel spectacle. Le temps me semble ralenti alors que je ne peux plus les quitter des yeux, tandis que les parchemins et les livres proches du Savant sont soufflés par l'onde de choc.

Le bras de Lumen et de son double se sont croisés et ont atteint chacun leurs cibles avec la même force au même moment. Comme s'il faisait face à son propre reflet, se courbant en arrière à cause du coup qu'ils n'ont pas pu complètement encaisser, des gouttelettes de sang en suspension s'échappant de leurs bouches encore déformées par la frappe, leurs regards n'ayant pas relâché un instant leurs adversaires.

Le double lui est identique en tout point : la façon de porter son attaque, la réaction à celle-ci, les mouvements du tissu du manteau, le flottement des cheveux. Tout à l’exception du fluide rougeoyant et des couleurs de leurs pouvoirs sont semblables.

Leurs jambes gauches ont toutes deux glissé légèrement en arrière pour reprendre l'équilibre et offrir un appui alors qu'ils se redressent pour un troisième assaut, se penchant légèrement en avant, leurs visages proches l'un de l'autre, leurs poings lancés dans un coup large et destructeur une fois de plus.

L'instant est d'une étrange beauté, les pages déchirées volant autour d'eux, le corps de Lumen qui irradie de volonté et de puissance, animé uniquement par le désir de nous protéger comme il le peut. Pas de cri de rage, pas de geste superflu, un visage infiniment déterminé n’ayant en tête que son objectif : vaincre son alter ego.

Alors que leurs coups sont sur le point de les atteindre tous deux, Lumen ralentit nettement, baissant la tête vers le sol... La frappe de son double passe au-dessus de lui et ne lui frotte que le dos.

Lumen reprend son avancée, faisant une croix entre son bras et celui du Faux-Lumen et le frappe en plein milieu du visage à l'aveugle dans un bruit de tonnerre. La poussière et tout autre élément les entourant sont expulsés alors que mon ami prolonge son geste et catapulte son ennemi loin de lui, l'envoyant s'écraser dans les rangées d'ouvrages anciens avec fracas, pulvérisant le mobilier alentour.

« J’apprends... et je m'adapte... BATARD ! » grogne-t-il juste après en se remettant droit.

Bien joué !

L'ombre s’extirpe sans attendre des décombres et fond sur Lumen, ne lui laissant pas le loisir de se réjouir.

Lumen demeure calme, reste sur sa position, levant les mains à hauteur de visage.

Le Faux-Lumen est pratiquement sur lui, les bras en position pour l'attraper j'ai l’impression.

Une quatrième fois, le fracas de leurs pouvoirs retentit.

Lumen a rabattu ses mains le long du corps et a projeté sa jambe en même temps, cognant avec une extrême violence le visage de son double qui s'est retrouvé la tête projetée vers le haut, quittant le sol pendant une seconde alors que Lumen a encore la jambe à la verticale devant lui, pointée vers le ciel.

« … light... »

J'ai cru entendre quelque chose, mais je l'oublie aussitôt, obnubilée par leur combat.

Les mains du sosie attrapent la jambe encore tendue de mon ami. Celui-ci lâche un cri de surprise à ce moment, ne s'y attendant pas, se retrouvant en un seul geste en position délicate.

Tous deux voient leurs regards se croiser alors que le reflet commence sa riposte.

« … Twi... » insiste une voix lointaine.

Tout en maintenant sa prise sur Lumen, d'un mouvement, l'imposteur l'envoie au-dessus de lui pour l'écraser au sol derrière. Après un instant, il le renvoie avec la même puissance de l'autre côté comme s'il n'était qu'une vulgaire poupée de chiffon qu'on bat contre le sol pour se passer les nerfs.

Lumen essaye de se protéger comme il peut, avant de se voir envoyé comme un boulet par son double, de l'autre côté de la pièce à travers une épaisse table de bois massif pour finir sa course derrière une étagère après l'avoir traversée, celle-ci s’effondre ensuite au sol et soulevant le vent et la poussière.

L'imposteur bondit en avant pour le rejoindre, échappant à ma vue à cause de la salle en elle-même faisant obstacle, mais je peux entendre leur affrontement terrible reprendre aussitôt.

« Twilight ! Réveille-toi ! » hurle la voix de Rarity, paniquée.

Tirée brutalement de ma transe, je regarde mes deux amies, inquiète, la marque sur leurs pelages palpitant lentement et étendant ce qui semble être des racines sur leurs robes rose et blanche.

Je me rappelle avoir la même et maintenant que j'ai émergé... C'est douloureux.

« Je suis désolée. »

« Ce n'est pas grave ma chérie, mais là, on a besoin d’être toutes les trois concentrées un maximum. On doit faire confiance à Lumen et se sortir de cette... situation périlleuse. On a besoin de toi alors reste avec nous, tu veux bien ? » dit-elle, aussi douce que possible malgré la situation.

J'ai l’impression d’être ramenée à la vie à ses mots, mon corps redevient chaud, mes muscles me répondent à nouveau et mes yeux vont chercher la mystérieuse sphère de bois. Je ne tarde pas à la trouver dans les sabots de Pinkie, qui une fois assurée que je sois de nouveau parmi elles, s'est mis à la manipuler dans tous les sens pour comprendre comment elle marche.

J'acquiesce à Rarity et entoure la sphère de ma magie, la soustrayant délicatement de Pinkie et la soulevant à hauteur de regard face à moi, me posant sur mes hanches pendant mon inspection.

De la taille d'un globe représentant notre monde par de très fines lignes noires le divisant tels des méridiens tout autour, des lignes horizontales le fragmentent d'une manière semblable et en autant de nombres. Par curiosité, j’essaye de faire bouger une des parties... Elle suit le mouvement sans aucun accro.

Un genre de rubix-cube ? Potentiellement bien plus complexe vu le volume et le quadrillage.

Je porte enfin attention au contenu plutôt que sur le support.

Certaines cases sont ornées d'un trait qui en regardant dans l'ensemble donnent l’impression d'un labyrinthe, d'autres en revanche ont l'air d’avoir un symbole en plein milieu, en regardant de plus près, je pense y voir un petit animal en forme de rond, une grenouille ?

Quel est le but d'une telle chose ?

Tâchant comme je le peux de photographier dans ma mémoire l'ensemble, je fais tourner la boule de bois pour analyser chaque détail et finis par trouver un élément de l'autre côté de la sphère.

Seul, tout en bas, sur deux cases, un autre symbole que je reconnais facilement, un serpent.

Bizarre.

En essayant de bouger la ligne qui séparerait la queue de la tête, j'y rencontre une résistance m’empêchant de faire ce que je désire.

« Je crois que j'ai compris ! » me dit Pinkie. « Regarde ! »

Pour me montrer, elle bouge la ligne horizontale du serpent et n'a aucun problème, puis pour illustrer un autre exemple, bouge une ligne verticale pour placer l'une des proies devant le prédateur.

Sans un bruit, l'encre s'agite et l'animal à sang froid s'avance pour gober le petit point, prenant maintenant trois cases au lieu de deux.

« Bravo Pinkie », dis-je alors que un bruit d'éclatement se fait entendre tout près de nous.

« Quoi ? »

« J'ai dit bravo Pinkie ! » hurlé-je par dessus le fracas permanent qui nous entoure.

« Merci ! Je pense pouvoir m'occuper de ça, je suis très forte avec les puzzles ! »

Sur l'instant, je ne suis pas convaincue, surtout vu la situation stressante dans laquelle l'on est. Pinkie a les oreilles rabattues, elle a l'air épuisée.

Le poison doit être très rapide, on doit faire vite !

Mais ce sont mes amies, je leur fais confiance. « Vas-y, je te maintiens la boule en l'air pour te faciliter la tâche. »

Sans répondre, d'un sérieux que je ne lui connaissais pas, elle se met à l’œuvre de façon effrénée, courant autour de la sphère, réajustant la position des murs, anticipant les prochains déplacements du serpent et les futurs impossibilités de modification du labyrinthe provoquées par sa présence ainsi que l'emplacement des “proies”.

Sa vitesse d’exécution est vraiment impressionnante.

Je croise le regard de Rarity pendant ce temps... Elle a l'air à peine en meilleur forme que notre terrestre rose. Un morceau de pierre passe entre nous, nous faisant sursauter, attirant notre attention sur son origine... Lumen, derrière nous.

Son double a entre les mains la dernière table massive de la salle et l’abat de côté contre mon ami, cherchant à le balayer. Lumen la brise en deux en réponse, d'un coup de pied foudroyant.

Ils sont en train de détruire la bibliothèque...

Ce n'est pas le moment de s'inquiéter de ça !

Privés de son arme, tous deux se rapprochent et reprennent un intense échange de coups, tenant leurs gardes, exécutant des parades, anticipant l'adversaire, variant entre coups de pied et coups de poing, cherchant a poussé à l’erreur l'autre par des feintes et des prises de risque parfois dangereuses, chacun de leur coup donnant en résulta une onde de choc à cause de leurs puissances parfaitement égales dont le bruit me fait penser à une explosion lorsque deux marteaux massifs s'écrasent l'un contre l'autre au milieu d'une salle de théâtre, rendant douloureusement l'écho avec vigueur.

« Ça y est ! » hurle Pinkie.

Notre attention revient sur le puzzle, en déplaçant la ligne juste devant le serpent, Pinkie lui ouvre une route faisant le tour du globe, où, à toute allure, il dévore les symboles sur son chemin, s’allongeant de plus en plus.

Incroyable, elle ne cessera jamais de me surprendre.

Le démêlé des mouvements du serpent prend bien une minute sans s’arrêter avant de manger le dernier point, s’arrêtant soudainement. Des bruits de cliquetis nous parviennent alors que je sens la sphère trembler dans ma magie.

Soudain, elle éclate, les morceaux composant la surface brûlent et disparaissent en un instant alors qu'une collection de plaques dorées tombe au sol, libérer de leur “prison” j'imagine.

Ça aurait été trop simple.

Parfaitement lisses et plates, les nombreuse pièces sont toutes de forme différente et épaisses d'une dizaine de centimètres à peu près.

Sans nous laisser l'occasion d'en voir plus, Pinkie se met à résoudre le puzzle, liant ensemble à une vitesse folle les morceaux en commençant par les bords et finissant au terme de quelques secondes par une plaque pleine. Mais plusieurs pièces sont laissées de côté, car compatible avec aucune autre.

« Bien que ça aurait été encourageant, ça ne semble pas être ça, réfléchissons un peu plus », dis-je.

« Okie… dokie… lokie... » me répond la pâtissière, essoufflée.

Intriguée, je porte plus d'attention sur elle. Pinkie est en sueur, sa crinière est complètement lisse, le visage tordu par la douleur alors que la mienne s'est bel est bien intensifiée aussi, me posant un poids sur la poitrine et me gênant pour respirer tout en me donnant l’impression d'avoir un manteau fait de glace sur les épaules.

Je... je devrais essayer de...

« N'essayez pas de vous protéger, de vous soigner ou d'agir sur le temps qui vous est imparti », nous parvient la voix du Savant malgré le vacarme du combat autour de nous. « Sinon, vous vous condamnerez instantanément, croyez-moi. Personne ne brise les règles de mes jeux sans en payer un terrible prix », ajoute-t-il.

Il a anticipé ce que je comptais faire pour nous aider à gagner du temps... Le poison agit vite... trop vite.

« Ha ! Je pense avoir trouvé ! » annonce triomphalement Rarity.

Je la vois avec l'une des pièces tenue dans son aura devant elle, en examinant la tranche, elle a apparemment trouvé un minuscule petit renflement dans la matière qui la compose. Presque invisible à nos yeux et qui une fois pressé, clique comme un bouton et fait changer de forme la pièce aussi fluidement qu'un liquide pendant une seconde.

Ses yeux d'aigle sont une bénédiction.

Pinkie s'approche et tente d'attraper le morceau du puzzle : « Super les filles... avec ça... on va pouvoir finir ce puz... zle... »

Elle s’effondre sans prévenir, inconsciente.

« Pinkie ! »

Je la rattrape, cédant à la panique alors qu'elle respire encore faiblement dans mes pattes, les racines sombres couvrent maintenant toute la poitrine et une partie du dos.

Mon souffle s'emballe, je tremble de plus en plus.

Les deux sabots de Rarity entourent mon visage et me forcent à la regarder de face, gelant mon esprit un instant.

« Écoute-moi ma chérie, moi aussi je suis terrifiée par ce qu'il se passe et j'aimerais être ailleurs. Mais on ne peut pas s’enfuir, nous avons toujours fait face au danger pour résoudre les problèmes et aujourd'hui n'est pas différent des autres fois d'une certaine manière. Chaque seconde que nous perdons est précieuse, reste calme et concentrée autant que possible pour ce qui nous attend. Pose doucement Pinkie à terre et aide-moi à résoudre ce puzzle là, plus vite il sera fini et plus vite nous pourrons la soigner, d'accord Twilight ? »

Sa voix est pleine de chaleur et cache difficilement des sentiments semblables aux miens.

Mais elle a raison... on doit continuer.

Déposant Pinkie à mes côtés, j'aide Rarity avec le casse-tête, m'occupant de réorganiser et placer les pièces pendant qu'elle les examine une à une pour changer leurs formes.

Mais nous sommes clairement plus lentes sans Pinkie et son don pour les puzzles.

Les minutes de lutte passent alors que le poids sur ma poitrine commence à ronger mon cœur, brouillant ma vision de plus en plus. Rarity elle est allongée au sol, en pire état que moi visiblement, alors qu'elle active le mécanisme caché de la dernière pièce à placer.

Les lignes d’espace entre les morceaux disparaissent pour ne former qu'un plateau solide, de l'encre apparaît sur la surface, se répand et commence lentement à prendre forme.

Le sabot de Rarity effleure le mien, me tirant de mon observation, elle parvient à peine à retenir un rictus de douleur atroce, parlant si faiblement que je dois m'approcher tout près pour l'entendre, constatant par là même les racines couvrant jusqu'à la gorge son pelage.

« Ça va aller, Twilight... Tu vas y arriver ma chérie », dit-elle, refermant les yeux, ne bougeant plus.

« Rarity ?! » couiné-je.

Elle est tombée inconsciente à son tour, tordue de douleur et respirant difficilement comme Pinkie.

Je commence a pleuré, craignant le pire et désespérant, m’adressant en criant au Savant : « Arrêtez... Arrêtez je vous en supplie ! Il n'y a pas d'autres moyens ? »

Au même moment, Lumen et son double se retrouve entre moi et le Savant, se regardant tandis que le vieil homme garde le même sourire satisfait et victorieux depuis le début.

L'imposteur avance d'un pas.

Lumen... glisse brièvement une jambe en arrière.

Sans prévenir, l'imitation fond sur moi d'un air menaçant, sur le point de me frapper de toutes ses forces.

''Au moindre geste de recul, il se jettera sur elles et les tueras.''

C'est sans espoir, cette fois...

Je vois la masse enflammée de son bras grossir en se rapprochant, comme au ralenti de nouveau, sur le point de me m'emporter, de me faucher.

« Twilight ! » tonne une voix masculine.

Juste avant qu'il ne me touche, j'entends un impact métallique que je reconnaîtrais entre mille à force de l'avoir entendu encore et encore depuis les mois qu'il est présent parmi nous. Lumen a frappé son alter ego en plein flanc, le forçant à se plier en deux sous le choc, déviant sa frappe qui m’effleure douloureusement la joue et le projetant loin de moi en hurlant de rage.

Il m'a protégée... Pourquoi lutter alors que c'est sans espoir sans mes amies pour m'aider...

Il est lourdement blessé lui aussi, plusieurs parties de ses vêtements déchirées par l'affrontement, laissant apparaître une peau marquée de bleus et de coupures, le souffle court.

Malgré ça...

Il se tient fièrement droit face à moi, oubliant la menace un instant, me fixant alors que je ne sais plus quoi faire, le visage ensanglanté.

« Twilight... écoute-moi bien. »

Ma respiration se calme.

Pourquoi continue-t-il à faire face alors que nous sommes sur le point de

« Je veille sur vous et vous protège... »

Je ne tremble plus du tout.

Il... il me sourit ?

« Tu peux me faire confiance quand je te dis que rien ne vous arrivera. »

Je ne ressens plus le poids du poison sur moi.

Il a l'air confiant.

« Si tu peux compter sur moi, Princesse, alors... sache qu'en retour... je te fais confiance moi aussi. On te fait tous confiance, alors ne lâche rien et continue de faire face, tu as déjà vécu pire j’en suis sûr, continue de te battre. J'ai... J'ai besoin de toi. »

Sa voix est étrangement posée, tellement pleine d'assurance alors que comme moi, il tient à peine debout.

Pourtant je... je suis émue.

« Moi en tout cas, tant qu'il me restera un souffle... je vais continuer. »

Je réalise quelque chose qui m'a échappé jusqu'à maintenant alors que je le regarde. Il irradie de cette chose à la fois si simple mais si puissante, elle me recouvre et me semble si lourde et si dense, que j'ai l’impression de n’être qu'une pouliche devant lui au final...

...Le courage et une volonté inébranlable...

C'est ça qui te fait tenir malgré ta condition Lumen ?

L'ombre arrive sur lui, Lumen tourne calmement la tête pour le voir. Ils échangent des coups miroirs comme au tout début, plusieurs fois, atteignant leurs buts à chaque essai, projetant leurs têtes sur le côté a chaque fois.

C'est ça qui t'a maintenu en vie si longtemps dans un monde si violent ?

Les échanges s’accélèrent, projetant le sang de mon ami autour de nous et m’aspergeant, il tient toujours debout, luttant toujours avec autant de force sans faillir une seconde.

C'est ça qui te guide pour vouloir ainsi rester parmi nous malgré ce qui t'est promis ?

Lumen essaye de porter un coup de poing... Ses mouvements me paraissent plus lent, mais ceux de l'imitation le sont aussi.

Le jumeau saisit son bras et le projette au sol, se plaçant au-dessus de lui.

Pas un seul instant le regard de mon ami ne laisse faillir cette flamme qui brûle en lui avec puissance.

L'as-tu toujours eue ? Étais-tu vraiment ainsi par le passé ? Ou est-ce à cause de nous en réalité ? Est-ce depuis que tu es parmi nous que cette graine a été semée puis aurait germé à nos contacts ?

J’éprouve un sentiment de respect sincère... Pas le même que j'aurais eu encore ce matin à sons égard, ce serait à présent plus proche de celui que j’éprouve pour Célestia, un mélange d'amour et d'admiration pour tout ce qu'il est et représente à présent pour moi.

Un courage et une volonté sans faille... Sincère et inspirante, souhaitant changer et avancer sans faillir afin de faire toujours mieux.

Le double brandit ses mains paumes ouvertes sur Lumen, cherchant à saisir une partie du corps différente.

Mon ami le retient, l'une des griffes est au-dessus de son visage alors qu'il vise les yeux, brandie de façon menaçante. L'autre est au niveau de sa hanche, saisie par le poignet et avançant lentement mais sûrement.

Soudain... un bruit d'écrasement lorsque l'ombre parvient à saisir la chair de son flanc.

L’expression de Lumen change... une douleur sans nom se lit sur son visage alors qu'une gerbe d’hémoglobine s'échappe de sa bouche, ne relâchant qu'un grognement, tout son corps tremblant.

Mon ami plie les jambes, les seules membres encore libres, parvenant après plusieurs secondes à poser les pieds contre le ventre de son jumeau souriant maintenant de sa victoire imminente.

« aaaaaaaaaaaaaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHH !!! »

Après un hurlement d'agonie et de rage, Lumen pousse sur ses jambes avec tout ce qu'il a, envoyant le double pulvériser la pierre à plusieurs mètres de hauteur le mur de la bibliothèque, le traversant et laissant un trou béant ouvrant vers une salle voisine.

Les débris tombent autour de nous sans nous atteindre par chance et les nuages de poussière couvrent une partie de la salle tandis que le fracas de la pierre montre l'étendue de la destruction dont ils sont capables.

Le silence tombe finalement pendant un instant.

Lumen ne se lève pas, une main là où la poigne de l'imitation l'a attrapé et a écrasé ce qu'il s'y trouvait.

Je me rends compte qu'il a les yeux sur moi, en larmes, sans doute relâcher malgré lui à cause de la souffrance qu'il subit.

« Twilight... » murmure-t-il. « Le... le... » Son regard va de moi à ce qu'il y a par terre juste devant moi. « L'é...ni... gme. »

Qu'ai-je fait ?

Je recommence enfin à bouger, posant mon regard sur la plaque où des mots sont maintenant imprimés.

Je suis restée là sans rien faire alors qu'il lutte... alors que mes amies sont sur le point de perdre la vie... À cause de moi.

Non ! Réveille-toi ! Fais comme lui et bats toi au lieu de te lamenter !

Alors que je commence ma lecture une fois reprise, je me rends compte que je ne parviens presque plus à respirer, sentant les racines sombres me recouvrir presque entièrement.

''Qu'est-ce qui est meilleur que les dieux et pire que le diable ? Les morts s'en repaissent éternellement et les vivants qui en mangent meurent à petit feu.''

L'énigme... la voilà !

Je m’effondre au sol, à bout de force, le sommeil m'écrasant les yeux.

Qu'est-ce qui est... meilleur que les dieux ?

Je n'arrive plus a bouger, je vois Lumen se relever avec toutes les peines du monde, le corps tout entier tremblant de fatigue et d'agonie.

Pire que le diable...

Il est de nouveau debout, faisant face à la crevasse formée par sa lutte, son double en sort, tout aussi mal en point comme lui.

...Les vivants qui en mangent...

D'un même mouvement, à l'unisson, Lumen gémissant à chaque geste à cause de ses blessures, ils entrecroisent une fois de plus leurs bras pour se frapper.

Les morts s'en repaissent...

Le poing de Lumen avance, mais celui de son ennemi... est plus rapide encore et l'atteint en plein visage d’abord, s'écrasant sur sa face, s'arrêtant net, le sang explosant autour de l'impact. La tête de Lumen tourne de côté et le liquide qui recouvre l'endroit où il a été frappé fait glisser le membre du clone loin derrière, réduisant le choc.

Lumen reprend alors enfin son avancée, l'éclat dans ses yeux brillant avec plus de force que jamais, croisant une nouvelle fois son bras avec son double et lui infligeant la même attaque qu'il vient à peine de subir... avec plus de férocité encore, repoussant l'ombre. Le tonnerre retentit dans la bibliothèque.

« Je... la tiendrai... » murmure mon ami.

À petit feu...

Lumen s'avance encore, atteignant une nouvelle fois le visage de son adversaire avec un crochet large et lourd.

« Je ne... »

Je... je crois que...

Il donne une frappe du même acabit du bras opposé, le double n’esquive pas, encaissant comme une marionnette sur le point de se faire couper les fils, un long filet rubis partant de son visage vient éclabousser les étagère derrière lui.

« ...Céderai... »

Je crois que je sais...

Je lutte pour essayer de le dire, juste un murmure suffirait.

Il va le vaincre...

« ...Jamais !!! »

Lumen lève les bras au ciel et les abat en même temps sur les jambes pliées de son jumeau, les brisant net et le faisant tomber à genoux devant lui.

Il compte sur moi...

Ses deux bras bougeant toujours de concert, il hurle sa rage une dernière fois contre celui qui lui a tant fait de mal, les abattant telles deux moitiés d'un pressoir, écrasant le crâne du Faux-Lumen dans un bruit de coque de noix cédant sous la pression.

J’entends le battement de mon cœur... si faible... si fragile, la vigne démoniaque couvre mes yeux et me prive de lumière.

Dis le...

L'ombre disparaît dans une vague de fumée, Lumen n'est qu’à quelques pas du Savant, s'avançant déjà vers lui alors que je me sens libérée d'un poids terrible.

Par Célestia, tes amis et tous ceux que tu aimes... donne la réponse !

« C'est... le Néant... »

Vous avez aimé ?

Coup de cœur
S'abonner à l'auteur

N’hésitez pas à donner une vraie critique au texte, tant sur le fond que sur la forme ! Cela ne peut qu’aider l’auteur à améliorer et à travailler son style.

Note de l'auteur

Ne pas s'arrêter, aller de l'avant, ne rien lâcher et toujours avancer. Y a-t-il une limite ? Y a-t-il vraiment des obstacles ? Ou ne sont-ils que des chimères d'un esprit torturé, les fruits de ses propres cauchemars ?

PS : le relecteur tout ça tout ça... merci a lui hein, jamais l'oublier sinon je pourrais jamais posté vus mon niveau catastrophique.

Bref, comme promis les nouveau chapitres sorte vraiment quand je le veux et ça risque de durer un moment vus que j'ai du mal a m'y remettre a l'écriture (surtout a cause de mon problème qui s'est répéter plusieurs fois, j'imagine que ça ma couper net et j'ai du mal a m'en dépêtrer ^^) Bref, ça va bien, ça avance lentement et surement et je continue avant tout a me faire plaisir et j’espère que ça vous fais plaisir quand même. Wouhahou en tout cas, c'est tendus la situation la non ?

Bref je vous laisse tranquille et je vais tâcher de réduire les délais entre les chapitres histoire de, sinon des bisous les gens, je vous aime ^^

Chapitre précédent Chapitre suivant

Pour donner votre avis, connectez-vous ou inscrivez-vous.

Shamanchien
Shamanchien : #48234
Depuis Werber c'est un grand classique que cette énigme, bien placée, joli.
Il y a 6 mois · Répondre
theeliot06
theeliot06 : #45371
jurkyn08 janvier 2017 - #45350@theeliot06 Waaaaaaah ! Une nouvelle tête qui s’exprime ! et avec un pavé pour commencer en plus, c'est trop bien !

J’avais déjà toutes mes idée fixer sur comment allais se dérouler et se terminer la fameuse romance naissante. y auras quelques cliché sans doute mais promis rien de trop nul ^^

Content que l'histoire t'ai plus jusque la malgré s'est faiblesse et t'es affiniter et j’espère t'y voir encore jusqu’à la fin en commentaire ou simplement en lecteur silencieux (mais un commentaire, positif ou négatif reste le bienvenue :p) heureux de t'avoir fait plaisir ! Je m'excuse pour le pavé mais j'arrive pas à développer mon idée en quelques mots seulement. Je suivrai ton histoire avec attention et commenterai tes chapitres SANS PITIÉ AHAHAHAHAH, non sans déconner je m'exprimerai sans retenu si cela t'inquiète, je suis pas gentil de nature avec les auteurs qui font du caca mais j'aime bien ton histoire et trouve qu'elle transmet des émotions que certaines autres ne transmettent pas, comme pour citer par exemple Dark Light Kagamine qui bâcle son histoire d'amour en DEUX chapitres sans expliquer en mode : ils s'aiment nique ta m**e et voilou. Bon je te laisse a tes devoirs et espère comme à tous, des insomnies de travail et d'écriture ! Vivement la suite, bisous !

PS : Je fais aussi de la propagande pour Luna ! La NLR ( New Lunar Républic) recrute, Luna Nobis Providet !
Modifié · Il y a 1 an · Répondre
jurkyn
jurkyn : #45350
@theeliot06 Waaaaaaah ! Une nouvelle tête qui s’exprime ! et avec un pavé pour commencer en plus, c'est trop bien !

J’avais déjà toutes mes idée fixer sur comment allais se dérouler et se terminer la fameuse romance naissante. y auras quelques cliché sans doute mais promis rien de trop nul ^^

Content que l'histoire t'ai plus jusque la malgré s'est faiblesse et t'es affiniter et j’espère t'y voir encore jusqu’à la fin en commentaire ou simplement en lecteur silencieux (mais un commentaire, positif ou négatif reste le bienvenue :p)
Il y a 1 an · Répondre
theeliot06
theeliot06 : #45314
@jurkyn
Je viens de finir ce chapitre et accessoirement les 29 précédents ducoup en attendant la suite je te félicite ! Un travail de qualité pour une première fiction et une certaine maturité dans la narration, ta syntaxe ou encore dans le récit en général. Pour être franc je lis beaucoup de fictions et surtout des slice of life et des romances et c'est pour cela (ton tag romance) que j'ai décidé d'entamer ton histoire. Je me permettrai de juger que cet aspect car mon mince baguage me permettant de donner un avis pertinant que sur ce sujet.

Alors, je trouve ton développement de personnage très intéressant malgré le nombre de scène de shipping ou même de réflexion des personnages allant dans ce sujet aussi rare que la tolérance de Celestia envers Lumen, c'est à dire bah très mince. Le love interest de Lumen est pour moi clairement Fluttershy si tenté que tu nous lâche un cliffenger retournant vers une autre personne ( dans le doute rajoutont Luna et Twilight ( ma préferance purement personnelle irait pour Luna, Luna nobis providet)).

Évidemment sans influencer ton histoire, je te déconseille de ne pas tomber dans les clichés du baisé final ou de la déclaration de fin de chapitre en mode conte de fées "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" (PS: cette phrase peut être non contractuelle, dans la limite de stocks disponibles, pour se renseigner rendez vous sur le site [lien] ou simplement lire Exophilia pour le mode d'emploi).
A titre personnel j'apprécie énormément les fictions développant l'amour entre les personnages dans plusieurs chapitres pour donner de l'importance à celle ci et ne pas juste bâcler en mode " ils s'aiment voilou !", le must restant pour moi "The snow on her cheek" ou "Night and Day" où le développement est exemplaire pour la fiction qu'il accompagne.

Je parle je parle mais rien n'est encore fait, cette histoire peut très bien encore durer 10-12 chapitres incluant la romance et les dénouements des problèmes, n'oublions pas que ton histoire selon ta construction n'en est qu'à ses 3/4 voir 2/3 et que beaucoup reste à faire sans pour autant être en retard en prenant le cas de la romance qui pourrait très bien débuté après ce combat et venir s'installer jusqu'à la fin, ouvrant le champs des possibles en terme de narration donnant la possibilité de gros cliffenger où la romance se mêle à des combats ou décisions, enfin vu le manque du tag triste je ne souhaite la mort de personne (sauf les Vilains méchants) et surtout pas de la romance à la fin de histoire en mode "je ne peux plus vivre cela Lumen, adieux je te quitte" dans ce cas, je te chercherai chère auteur, je te trouverai et je te tuerai ! Car on ne tue pas une histoire d'amour si il n'y a pas le tag triste, d'ailleurs je compte inclure cela dans mon projet de campagne en 2017, votez theeliot06 " le romantisme c'est maintenant".

Évidemment cette "critique" est peut être obsolète car ton plan était déjà de faire ce que je te conseillais, sinon libre à toi de prendre mes conseils et mon expérience en compte pour la suite mais je te souhaite le meilleur en espérant une suite dans les plus brefs délais ! Bonne continuation mon ami !

Un lecteur gentil.

PS: le nom pour le changement de vison ne me dérange absolument pas, au contraire je trouve ça logique ou simplement compréhensible et ne suscite pas vraiment l'attention portée à celle ci. Bisous !
Modifié · Il y a 1 an · Répondre
Le commentaire a été masqué par l'auteur.
NeroQuiet
NeroQuiet : #44816
@jurkyn
pas de soucis, on pourrais débattre de nos visions des choses encore longtemps mais ça deviendrais HS alors que l'idée est de se concentré sur la fic.

j'ai bien compris le truc et comme je le disais, pas de problème, c'est cool. c'est cool aussi que tu le prenne comme ça. il n'y a rien a ajouter ^^

rendez-vous pour la suite donc. ^^
Il y a 1 an · Répondre
jurkyn
jurkyn : #44815
@NeroQuiet en fait mes réponse je les sentait pas du tout comme des excuses heins, je voulais simplement répondre a une remarque que je trouvais intéressant (et parce-que je répond a presque tout les commentaires) Je les assume complétement hein et j'ai pas a en avoir honte. Quoiqu'on fasse on ne peut pas plaire a tout le monde, moi ça me plais de faire les choses comme ça et j'ai pas l'intention de changer pour que ça "plaise aux autres" faut avant tout que ça me plaise a moi, et si ça me plais a moi, ça se sentira pour les autres lecteur et il aimerons peut-être.

Je suis bien conscient que j'ai fais beaucoup de chapitre au jour d'aujourd'hui mais ça ne change pas le fait que ça soit ma première fanfiction. De ce fais je préférè me voir encore comme un débutant, quelqu'un qui dois faire très attention atout car il apprend beaucoup mais a encore beaucoup plus a apprendre.

"Donc on peut dire que je commence fort direct alors que je suis un Nweebie dans le domaine d'écriture" J'ai dis ça dans le sens ou je me pose quelques difficulté des le début alors que je n'ai jamais écrit donc c'est plus complexe encore que la normale (selon Nova qui était mon premier correcteur et qui a été un précieux conseiller pour diminuer les premier gros défaut du début de la fic sur certain point.)

Je prend pas les gens pour des con, mais je me mets a leur place et vus que je suis très con, j'aime savoir direct dans la tête de qui je suis au début de chapitre et lors de changement. Voila pourquoi il y a le nom des personnage a chaque fois que ça plaise ou pas, moi j'aime comme ça. ^^

Oui je t'ai trouver un peut agressif mais je peux comprendre, de toute façon je suis du genre très bourrin en général, si je m’énerve contre les gens qui on des chose a dire j'ai pas finis de me battre avec toutes la planète alors que je pourrais m'entendre avec presque tout le monde, en bref tu peux y aller^^

Des bisous en tout cas. ^^
Il y a 1 an · Répondre
NeroQuiet
NeroQuiet : #44814
je faisais référence à Fallout Equestria ou l'héroine avait tendance aussi à s'en prendre plein la tronche avec un minimum de conséquence. mais ça avait fait pas mal de bruit, j'assume que tu es au courant du dossier.

par contre, je suis pas vraiment d'accords avec les raisons que tu avance.

concernant Lumen, tu ne peux pas admettre qu'il est craquer par moment pour ensuite dire que c'est parce que tu reprend "quelques" codes de shonen. on est pas ici avec un branleur qui a tout à apprendre de la vie vue qu'il a déjà vécu de sacré truc avant de venir sur Equestria.

"Donc on peut dire que je commence fort direct alors que je suis un Nweebie dans le domaine d'écriture" - sauf que en publiant sur le net, tu accepte d'être juger et critiqué dans le but de ta'mmélioré. c'est pas vraiment à toi de te jeter des fleurs a toi-même, on appel ça de la masturbation a ce niveau là.

"Alors plutôt de m'imposer une troisième contrainte, qui bien que par moment aurais été très simple, a d'autre moment ça aurais été bien plus complexe" - c'est principalement l'intérêt de faire c'est propre choix et de les assumer derrière et de progresser. chaque règles deviens plus simple a certain moments et plus compliqué a d'autre. donc au final, ça change rien par rapport a n'importe quel difficultée.

"c'est un partit pris afin de facilité la lectures pour les gens qui n'on pas envie de se prendre la tête" - te rends-tu seulement compte que tu sous-entends que tes lecteur ne sont pas assez intelligent pour comprendre? (au moins une partie) quand tu créer un histoire, ou tu fais quelque chose de simple, ou tu fait quelque chose de plus complexe et travaillé qui demande un effort de compréhension. tu ne peux pas faire quelque chose de plus élaboré pour ensuite choisir en plein de milieux de fair un choix de forme pour "simplifier la lecture et la compréhension au lecteurs"

tu vois, ce qui me dérange le plus dans tes réponses, c'est que tu as fait des choix, mais au lieux de les assumer comme tel, tu sort a chaque fois une excuse.
comprends moi bien, que tu ai fait le choix de faire de Lumen un quasi-mary sue, c'est cool, surtout que sont character changeant et ses baston son intéressants et cool.
que tu est choisit de mettre le nous du perso incarnée a chaque début de passage, c'est cool aussi. c'est ton choix, pas de problème! vraiment!

par contre accepte de dire que ce sont tes choix. point. et que tu ne veux pas en changer. car si les remarques te sont faites sur certain de ces points, c'est que certains de tes lecteurs pense que ce sont éventuellement des défauts a travaillé et possiblement à amélioré. après, on est tous d'accord que c'est ton histoire et tu en fait ce que tu veux. et encore une fois, ta fic a plein de point positif, elle est cool, à chacun ensuite de choisir de continuer de la lire ou non.
Mais stop les réponses a rallonge avec "excuses". dis simplement que ce sont tes choix et que tu n'en changera pas. point, c'est cool, pas de problème.
il n'y a rien de pire qu'un auteur qui répond à un avis en ce justifiant et en s'auto-gratifiant. ( et qui sous-entends qu'il en a rien a secouer et qu'il continuera comme il veux, na.)

déjà trente chapitres avec un tel niveau, et une tel histoire, t'as déjà fait beaucoup plus que la plupart des "newbies fanficeurs" qui ce sont fait dessouder ou qui on abandonner rapidement après c'être lancé. t'es dans la cour des grand là, t'es pas un mauvais. mais justement, le niveau d’exigence va avec.

j'espère vraiment que tu ne va pas penser que je t’agresse gratuitement, il s'agit simplement de l'expression d'un ressenti envers tes réponses et tes choix. du reste, comme tu l'as dit, malgré les defauts ou les point qui peuvent ne pas me plaire, je suis toujours là et je lit, parce que je suis curieux et je veux savoir ou tu nous emmènes.

et puis le veux voir si ils pètent la tronche de ce foutu savant D:

ah! et au passage, un truc que j'avais oublié de parlé. le coup que twilight commence a mettre Lumen au même niveau de Célestia en terme d'admiration et d'amour? heu.. je suis pas sûr, ça fait un peu beaucoup quand même. je veux bien qu'il lui fasse une forte impression a cet instant, mais quand même. quoique après le comportement de Célestia envers Lumen, tout dois être un peu plus flou a ce niveau là
Modifié · Il y a 1 an · Répondre
jurkyn
jurkyn : #44803
@Kardiaz ouai j'ai vus, et je prend le temps de réfléchir a plusieurs chose avant de décider de faire des changements. ^^

@NeroQuiet bah tiens moi qui me demandais si tu avais pas plutôt de décider de déserter ^^
Je ne vois pas de quel fiction tu parle mais j'avoue que Lumen est par moment relativement craquer. J'avoue reprendre quelque code de shonen (après on aime ou on aime pas ça dépend des gens ^^)

Pour les noms a chaque point de vue au début, technique de feignant si on le vois ainsi je vais pas dire "non c'est pas vrais" mais déjà que l'histoire est au présent, on l'a aussi en point de vue interne de chaque pérsonnage, deux difficulté imposer directement alors que c'est mon premier écrit. Donc on peut dire que je commence fort direct alors que je suis un Nweebie dans le domaine d'écriture^^

Alors plutôt de m'imposer une troisième contrainte, qui bien que par moment aurais été très simple, a d'autre moment ça aurais été bien plus complexe. Et surtout c'est un partit pris afin de facilité la lectures pour les gens qui n'on pas envie de se prendre la tête, histoire de savoir immédiatement dans la tête de qui, et je m'y tiens tout en assumant ^^ Mais je comprend que ça en crispe certain ^^

Je suis content que malgré ses défaut aussi évident que ça te plaise malgré tout sur d'autres point, je te fais des bisous et te remercie de ta franchise ^^
Il y a 1 an · Répondre
NeroQuiet
NeroQuiet : #44791
Bon, au final j'ai finit de tout ce qui est publié. (Oui j'ai arrêter de laisser un com' à chaque chapitre. Parce que. Flemme. Nah.

Globalement et de manière général. C'est plutôt bien, plein de tension de partout. Globalement j'en est un sentiment positif. Par contre l'élément qui me gêne toujours, c'est Lumen en lui-même. Il me rappel trop un personnage d'une autre fic traduite qui avait fait du ramdam a un moment. Le personnage principal qui en prend plein la gueule tout le temps, qui fait genre il souffre, mais qui ce relève tout plus fort. Le mec, c'est clairement un super-sayen. Et c'est dommage par ce que ça enlève tout le dramatique de la situation. C'est un peu genre"oh mon dieu il en prend plEin la gueule et il saigne, il va mou.... oh et puis osef. C'est Lumen. Il va douiller, il va raler et hop, ça repart".

Alors heureusement on ne tombe pas dans le Mary sue, mais la capacité de Lumen à encaisser le frise pas mal quand même. ..

Au-delà de ça, faut avoir que niveau descriptions/combats. Wouah c'est intense et plutôt bien décrit.

Le seule autre gros defaut c'est le coup des nom en député de section pour indiquer qui parle, clairement une excuse de feignant. Il y a rien à faciliter pour le lecteur, suffit de pas grand chose pour introduire dans quel personnage on est tout en restant a la première persone. Mais ce n'est certainement pas un partie pris ou un style. Juste une excuse.

On ta déjà fait la remarque sur l'image de couverture et le synopsis, donc je ne vois pas l'intérêt d'en reparler
Il y a 1 an · Répondre

Nouveau message privé